Améliorer son endurance


Les boissons énergétiques


Les sportifs qui s’entraînent activement ou participent à une compétition, perdent de l’eau et des électrolytes par la transpiration et dépensent de l’énergie. La boisson sportive est censée compenser ces pertes, pendant la période d’activité physique ou après l’activité (récupération).

La transpiration fait perdre de l’eau et des sels minéraux, principalement du sodium. Le sodium dans une boisson d’effort permet d’éviter l’hyponatrémie (trouble causé par une carence en sodium), mais les risques hyponatrémie n’apparaissent qu’à partir de 4 ou 5 heures d’activité physique intense.

La supplémentation excessive de sel pendant l’exercice peut aussi conduire à des problèmes gastro-intestinaux, des dépréciation de l’équilibre hydrique ou provoquer des crampes. Les recommandations médicales de supplémentation en sodium concernent des activités sportives de longue durée (au moins 3 ou 4 heures), avec forte température ou important degré d’humidité.

La boisson énergétique a pour but principal de compenser les pertes hydriques et d’apporter l’énergie nécessaire à un effort. Le goût est un facteur important, il ne doit pas être trop sucré mais doit avoir un goût agréable, et pas acide. Pour bien choisir il est conseillé de tester la boisson auparavant, à l’entraînement.


Endurance et boissons énergétiques


Pour qu’une boisson énergétique agisse bien sur l’organisme, certaines caractéristiques doivent être:

La concentration de glucides doit être d’environ 60 à 80 g/l, sachant que notre corps oxyde en moyenne 1g de glucides par minute. Il ne faut donc pas en consommer plus de 60 g par heure. Un mélange de glucides contenant du fructose est le plus approprié pour augmenter l’oxydation des glucides exogènes par les muscles. Il doit y avoir suffisamment de minéraux, dont le sodium qui est perdu en quantité importante dans la sueur.

Le pH de la boisson dit être si possible neutre ou légèrement alcaline pour ne pas agresser l’estomac. Il faut également faire attention à bien comprendre la différence entre boisson énergétique et boisson énergisante. La boisson énergétique répond à la réglementation des produits diététiques de l’effort et est destinée à répondre au besoin d’un effort musculaire intense, alors que la boisson énergisante ne fait qu’apporter des molécules destinées à augmenter la vigilance mais n’est pas recommandée lors d’un effort de type sportif. Un compromis est incarné par une nouvelle vague de produits dits énergisants. Ce type de boisson à mi-chemin entre la boisson dite énergétique et la boisson isotonique ou sportive.


Barres énergétiques


Il y en a pour tous les goûts, céréales, pâtes de fruit, barres hyper-protéinées, toutes visant à des objectifs différents. Les barres de fruits sont majoritairement composées de lipides. Ceux en pâtes d’amende sont très riches en lipides et les deux sont composées de matières grasses qui les rendent plus efficaces sur les longues distances (supérieur à 3 heures). Les barres hyper-protéinées sont intéressantes pour les périodes de développement musculaire et l’entraînement.


Gels énergétiques


Les gels énergétiques sont pratiques pour maintenir le glycogène au cours de l’effort. Leur consommation doit souvent être dosée à l’eau pure. A prendre pendant l’exercice.


Endurance et entraînement


L’amélioration de l’endurance se fait par un entraînement régulier, quelques conseils sur le blog sport-passion.


Quelques produits pour l’endurance disponibles à notre magasin Health Center Paris17


 

L-Carnitine 2000

L-Carnitine 2000

Voir le produit

Rebuild Edge

R3BUILD EDGE

Voir le produit

Super Charge-X

SUPER CHARGE

Voir le produit